Twice Amy Twice !!

Hier, j’étais à Rock en Seine.

Dans mon « plan de bataille incontournable », il y avait surtout Jamie (à 16h25) et ELLE (à 22h15) !
ELLE avait déjà posé un lapin l’an dernier (j’avais payé ma place mais cette année j’ai été très gentiment invitée).
Il y a un an, j’avais été super déçue… puisque que je ne voulais y aller que pour ELLE.

Cette année le fait qu’il y ait Jamie Lidell m’avait rassuré parce que même si ELLE ne venait pas, Jamie serait là !
Bon, j’avais aussi vu qu’il y aurait The Jon Spencer Blues Explosion, The Raconteurs, Kate Nash, Justice… donc, si ELLE ne venait pas, je ne pouvais pas être malheureuse ! et j’avais décidé de ne pas l’être !

J’ai vu Jamie… Je ne peux pas vous raconter le concert parce que même le lendemain je suis incapable de dire si je l’ai aimé : j’ai été super contente de le voir, il y avait Mocky, Gonzales est passé… mais si j’ai bien compté on a eu droit à… 5 chansons (allez, 6 – j’en ai sûrement oublié une !). Bref, c’était trop court, je ne peu(x) pas juger !… Mais bizarrement, pas déçue.

J’ai découvert Louis XIV, Molecule, Fortune… qui m’ont vraiment donné envie de mieux les connaître (de par leur musique et surtout l’envie d’être là !).
Il y a eu les bombes, The Jon Spencer Blues Explosion et The Roots qui ont commencé à foutre le feu à chaque extrémité du site à partir de 18h. La douce Kate Nash a été un vrai rayon de soleil (que j’ai un peu manqué… mais c’est la faute des Roots ; ils étaient trop énormes !!!).

Puis j’ai récupéré une copine qui m’a enfin rejoint après le boulot (et 20 bonnes minutes de téléguidage téléphonique pour se retrouver à l’intérieur du site) et on a filé direct sur le concert des Raconteurs.
Jack White est très beau gosse « en vrai » (ndlr : réflexion purement féminine qui n’engage que celle qui écrit, pardon !).
Y’a qu’une chose à dire : FABULEUX, ça ne s’écrit pas, ça se vit ! Une heure de pur bonheur, de rock, de blues, de Jack, de Brendan, de…
Et en plus, il y a un rappel… une, deux, trois, quatre chansons… Et je peux vous assurer qu’à ce moment là je ne pensais plus à ELLE… jusqu’à ce qu’un mec à côté de moi dise à son pote « Purée, Amy, elle doit être verte à attendre son tour derrière !!!)… parce que franchement, vu l’ambiance, personne ne voulait que les Raconteurs s’arrêtent !
Mais ils l’ont fait, et là on y croyait encore puisque Brendan qui s’est vu offrir un tournesol nous a lancé qu’il allait LUI offrir… C’était à 21h30 !
Galatée (ma copine) et moi on se dirigeait vers la scène de Justice et surprise, on entendait rien (le concert devait commencé à 21h !) et sur la Grande Scène, y’a un mec de l’organisation qui nous annonce que le concert d’Amy Winehouse est annulé… Il nous l’a dit d’une telle façon que sur le coup, on ne l’a pas cru… il a fallu qu’il le répète… et on a réalisé : le rappel des Raconteurs qui s’éternisait, Justice qui a finalement commencé son concert avec plus d’une demi-heure de retard, avec un public qu’on avait bien remonté avant… et une panne de sono au début de leur concert (si ça c’est pas un mauvais Karma !) : le plus incroyable, c’est que malgré toutes ces m…. ils s’en sont sortis comme des rois ! ça chantait et dansait de tous les côtés.
Mais la cerise sur le gâteau avait un nom hier soir : The Streets !
Yesterday’s night was HIS night !
Ce mec n’est tout simplement pas croyable. Grâce à l’annulation du concert d’Amy Winehouse il a hérité de la Grande Scène !
Et il ne l’a pas gâché : fallait passer après tout ça ! (les concerts de rêve, pas d’Amy, le concert de Justice) et en quelques minutes il a mis TOUT LE MONDE dans sa poche !
« As you can see, I am NOT Amy Winehouse » : putain, on pouvait pas commencer mieux !
Ce mec a un coeur gros comme ça, il nous a offert avec ces potes un concert du feu de Dieu (je peux jurer, je ne suis plus catho depuis longtemps !). Il nous a demandé de faire plein de truc mais on était mort (plus de reins, de mollets en ce qui me concernait). Il s’est fait plaisir et il nous a donner beaucoup de plaisir ; personne ne peut résister à une générosité pareille ! Je ne pourrais pas oublier ce cadeau et je crois très sincèrement que les organisateurs de Rock en Seine ne s’attendaient pas eux-mêmes à ce que Mike Skinner nous a fait hier !
Et commencer son rappel par l’intro de « Rehab », ça aussi il l’a fait… et on l’a suivi. Et il a fini torse et pieds nus dans la foule !!! Du délire que tout le monde a adoré !

On est VRAIMENT reparti heureux de ce festival (j’ai entendu personne râler).

J’ai beaucoup pensé et je pense toujours aux gallois, écossais et anglais qui ont fait le déplacement pour ELLE : eux, ils ont quand même plus morflé que nous… Nous ? on s’était déjà préparé !

Je sais que lundi, je vais avoir une haie d’honneur au boulot et grand chambrage collectif en bonne et due forme (ils étaient sûrs qu’ELLE ne viendrait pas). Je leur raconterai tout ce que je viens de vous écrire, ils ne me croiront pas… mais je m’en fous !

C’était trop bien, ils z’avaient qu’à être là !… j’vais même mettre mon T-shirt, rien que pour les em….

Sylvie

PS : je n’arrive pas à ne plus aimer Amy Winehouse (j’ai même pas envie d’essayer). Par contre, je ne la plains plus.

Merci à toute l’équipe de Rock en Seine !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :