My personal Baci*

* Vous pouvez trouver la définition de Baci sur le site d’Elefantasia (histoire de faire le lien avec mon anecdote)

C’est souvent difficile à cerner une émotion. C’est souvent quelque chose qui vous prend par surprise, peu importe le temps qu’elle met pour nous surprendre. Même si on essaie de s’y préparer, elle arrive souvent à se jouer de nous, cette émotion.

C’est également une petite chose que l’on provoque. Une petite chose dont on a du mal à réaliser l’ampleur qu’elle peut prendre sur son environnement, sur son entourage, sur soi-même. C’est comme si l’émotion s’émancipait d’elle-même dès sa création, comme si elle n’avait déjà plus besoin de nous. En fait, une émotion, ça n’a plus besoin QUE de nous pour exister et inévitablement son action nous relie au monde. Parce que le monde entier libère des émotions.

En juin dernier, j’avais essayé tant bien que mal de parler d’une de mes grandes émotions. Elles sont souvent musicales. J’avais déjà assisté à plusieurs de ses concerts parisiens. Je savais déjà à quoi j’allais avoir affaire. Je m’étais préparée. Une jeune femme qui venait la voir pour la première fois s’est assise par terre à côté de moi et m’avait demandé « c’est comment un concert de Sophie Hunger ?» et je lui avais juste répondu en souriant « C’est très émouvant. C’est tout ce que je te dirai. Je ne veux pas te gâcher ton plaisir. Tu vas voir. ». J’ai la voix qui a un peu tremblé en le lui disant, mais juste un peu. Je m’étais préparée.

Puis le concert a commencé. Je vous ai un peu raconté ce qu’il s’était passé. Je ne me suis trompée qu’une seule fois dans mon récit. De toute façon, je n’ai jamais eu la notion du temps. Et aucune préparation ne m’aurait préparer à ce qui s’est passé ce soir-là. J’en ai beaucoup discuté le soir même. Je n’en ai quasiment pas dormi. Puis je l’ai gardé un peu pour moi mais pas longtemps. Je suis trop petite pour cette émotion là.

Je suis retournée voir Sophie Hunger en concert trois semaines plus tard avec Scarlett, complètement conquise par sa musique depuis la Cigale et qui m’a raconté le concert de Strasbourg entre autre.

Nous avons gardé le contact depuis par téléphone, sms, mail… puis nous avons discuté plusieurs fois longuement, très longuement ; histoire de se préparer pour le concert au Théatre de l’Atelier en décembre avec Coco (oui : on prend les mêmes et on recommence !).

« Vous ne vous connaissez que depuis 3 semaines ?! » Je me souviens qu’on avait fait cette réflexion à Scarlett et moi à la Défense qui nous avait laisser un peu perplexe. Je trouve que c’est une chance extraordinaire de rencontrer une personne qui peut être autant bouleversée que vous par une même petite chose. Et que cette petite chose soit l’unique lien qui vous lie à elle, presque un lien privilégié.  Bien que cette émotion, nous la vivons en même temps,  elle évolue différemment pour chacune d’entre nous, elle n’en reste pas moins personnelle.

Scarlett (qui entre temps est devenue Alix) a eu son quart d’heure Warholien après le concert de Lyon. Elle ne m’avait pas mise au courant mais alors que je ne me connecte quasiment jamais sur Facebook, je suis allée sur la page de Sophie et je tombe sur la vidéo et le mot très gentil qu’elle a mis pour Alix… ça parait stupide mais j’ai été trop fière d’elle ! (parce que je savais qu’elle se donnait beaucoup de mal pour tout traduire).  Bon ok! je l’ai un peu chambré après mais elle a réussi à « se venger » en trouvant un reportage de la télé suisse sur Sophie où on m’aperçoit. Match nul, balle au centre ! Alix m’a donc raconté Lyon et les gentillesses que Sophie a dites sur Jamie Cullum et Fink (ça fait quand même  plaisir quand des artistes que tu aimes s’apprécient), que le nouveau batteur est tout fou, que la Cigale avait le record du silence avec 1’02 (à Lyon ça avait duré 55 sec). apparemment, y’a quelqu’un de l’équipe qui s’amuse à chronométrer (depuis quand ?) à chaque concert… Bref, on était préparée pour L’Atelier.

On savait déjà qu’on allait pas pouvoir en discuter juste après puisqu’Alix avait convié plusieurs personnes de sa famille au concert. Alors on en a parlé en direct ! Nous n’étions pas les seules à être nerveuses car lorsque Sophie est arrivée elle a enchainé les morceaux sans une seconde de pause. On s’est regardé en souriant un peu « mais elle a peur qu’on se barre entre deux chansons ou quoi ? » Elle ne nous a pas laissé le temps de souffler. Je voulais filmer parce qu’à la Cigale c’est Alix qui s’y était collée et que je voulais encore convaincre des amis, donc j’avais besoin de matière (pardon pour la mauvaise qualité d’image).

Et ça a été Enorme… comme à chaque fois : ils ont joué quasiment deux heures, ils nous ont retourné le coeur, elle a encore fait beaucoup d’effort pour discuter en français avec nous, j’ai encore pleuré (mais à la fin !). Le silence après Train People ne s’est pas fait ce soir là mais du coup ça ravive le souvenir de la Cigale (comme si c’était nécessaire). Et comme si cela ne suffisait pas, deux jours après il est mis en ligne au même moment que son nouveau site.

Ce qu’il y a de particulier avec ses concerts, c’est qu’il me faut toujours une semaine pour m’en remettre. J’ai toujours ce point à l’estomac qui ne me quitte pas. ça ne fait pas mal, ça ne me gêne pas tant que ça. C’est juste là.

« Il y a Sophie Hunger et il y a Tous les autres ! »

La façon dont je l’ai dit, avec certitude, a suffi. C’est une telle évidence pour moi. Je m’en fiche d’y être préparée ou non, je m’en fiche d’en avoir la voix qui tremble en l’évoquant. J’aurais dû commencer par là car ça a vraiment convaincu mes derniers amis récalcitrants ! Parce qu’ils savent surtout que lorsque j’aime, je ne triche pas. Je n’avais besoin d’aucune vidéo (qui me causent bien du souci d’ailleurs).

Sophie, revenez tous très vite à Paris mettre une grande claque musicale à mes amis qui doutent encore. Ils ne sont pas prêts. Tant mieux pour eux.

Sylvie

PS : Joyeux Noël à tous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :